Les meilleurs gestes écolos au bureau

Il y a quelques semaines, j’ai été amenée à parler d’écologie dans les média de mon entreprise. Une belle tribune pour un sujet qui me tient à coeur : on passe mine de rien plus de 8h par jour au bureau, et ce n’est pas le gaspillage qui manque.

Economie d’énergie, réduction des déchets, recyclage… il y a mille et une façon de lutter contre ce gaspillage, à condition d’en avoir conscience, de prendre de bonnes habitudes green et de sensibiliser son entourage. Le tout à son rythme, afin de mieux inscrire ses actions dans la durée. Et c’est un vrai cercle vertueux que l’on peut mettre en route, car ce que l’on fait sur son lieu de travail peut facilement être mis en oeuvre à la maison, et vice versa ! #winwin.

Du coup je me suis demandée pourquoi je me limiterais à l’intranet de mon employeur, alors que je peux parler de tout ça plus largement sur le blog. Alors à l’occasion de la Semaine Européenne du Développement Durable qui démarre ce mercredi 30 mai, je sors mon mégaphone (virtuel) pour vous parler des éco-gestes les plus essentiels à mettre en place sur votre lieu de travail :

Ecogeste n°1 : Le tri sélectif

Le tri sélectif est pour moi la première étape d’une transition écologique, le moment où l’on prend conscience du destin de ses déchets : Réutilisation ? Recyclage ? Valorisation ? Ou lente décomposition à la décharge ? On ne peut alors plus nier l’impact de son mode de consommation sur l’environnement.

Chez moi nous avons plusieurs poubelles de tri et même un composteur, ce qui a considérablement diminué la taille (et l’odeur, yuk yuk !) de nos poubelles, alors il m’a vite paru très naturel de faire la même chose au bureau. Et je prêche la bonne parole partout. Souvent. Au risque de passer pour une emmerdeuse… tant pis, c’est pour la bonne cause !

tri-selectif

Votre entreprise a peut-être déjà mis certains moyens à votre disposition, notamment du matériel de tri sélectif ? A vous d’en faire bon usage, en prenant connaissance du mode d’emploi de chaque conteneur afin de jeter vos déchets au bon endroit. Je vous invite au passage à consulter mon précédent article sur le tri des déchets plastiques, pour ne pas se perdre dans la forêt de logos qui existent aujourd’hui.

Si aucun dispositif n’a été mis en place, il est possible de proposer les services d’un prestataire spécialisé, par exemple l’entreprise Elise, dont les initiatives sont à la fois environnementales et sociales.

Autre solution, à l’ancienne : prévoir 3 poubelles distinctes, à savoir Verre / Papier & Plastique / Déchets non recyclables, et les vider dans les containeurs publics à tour de rôle. Ce n’est pas si galère qu’il n’y paraît, surtout en centre ville. Je l’ai fait pendant des années, et c’était vraiment aussi gérable qu’à la maison.

En triant ses déchets, on peut se féliciter d’agir quotidiennement pour la préservation de la planète… mais on n’a fait qu’une partie du boulot. C’est en limitant sa consommation, que l’on s’attaque au problème à la source. On peut éviter au bureau comme à la maison de consommer trop pour consommer juste. Ce qui m’amène à un autre sujet important : la réduction de consommables.

Ecogeste n° 2 : L’usage raisonnable du papier

Un second éco-geste facile à mettre en oeuvre, c’est l’économie de papier. En entreprise sa consommation est massive : elle représente en France 75 % des déchets de bureau ! Imaginez les milliers d’arbres abattus, sans parler des dépenses d’économat qui pourraient servir à autre chose.

bureau-papier

Limiter son nombre d’impression, imprimer en recto verso, ça vous savez déjà le faire. Vous pourriez aussi :

  • Optimiser la mise en page des documents que vous créez pour impression (taille des interlignes, suppression des pages quasi-vides entre chapitres, taille des marges…)
  • N’imprimer que les éléments utiles d’un document : sélectionnez les seules parties qui vous intéressent, sans photos etc.
  • Réutiliser les feuilles imprimées sur une seule face en brouillon. Idem avec le matériel de classement (chemises, pochettes etc.)

Ecogeste n°3 : La fin des gobelets et couverts en plastique

Sympathiques cette machine à café et/ou cette fontaine à eau, mais c’est quoi tous ces gobelets jetables ?

tasse-zero dechet

Si vous êtes dans le même cas que moi, à travailler au même endroit (quasiment) tous les jours, le fait d’utiliser des gobelets à usage unique n’a aucun sens… franchement, est-ce que ça vous viendrait à l’idée chez vous ?

Il est aussi simple de boire dans un mug ou dans un vrai verre : en plus d’être écolo, c’est beaucoup agréable ! J’ai trimbalé ma petite collection au bureau, ça personnalise mon coin d’open space… et la corvée de vaisselle est vraiment très très light 😛

Dans le même esprit, vous pouvez dire non aux couverts jetables à la pause dej ! Exit les fourchettes en plastiques et les baguettes à sushis qui finissent à la poubelle, je suis passée aux vrais couverts. Mini place dans mon tiroir, maxi impact sur la planète.

Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite à regarder cette vidéo sur l’histoire d’une petite cuillère en plastique, de ses origines à la décharge #toutçapourça :

Ecogeste n°4 : L’économie d’électricité sur site

Je ne vous apprends rien : il est bon d’éteindre son écran et de baisser les chauffages/la climatisation en partant le soir, mais je ne suis pas sûre que l’on y pense toujours ! L’habitude mettra peut-être du temps à s’installer, alors quelqu’un peut se porter volontaire pour faire une petite tournée... en échange du pti dej, par exemple 😛

Une autre bonne pratique, c’est de signaler rapidement les anomalies dans le fonctionnement des équipements : les lumières qui restent allumées inutilement, les appareils de climatisation ou de chauffage qui fonctionnent trop fort ou en continue, vous voyez le genre ? Pour résoudre le problème rapidement et ainsi éviter le gaspillage, on appelle la maintenance, ou directement un réparateur. Comme pour chez vous, quoi !

Ecogeste n°5 : Le tri de sa messagerie électronique

Votre messagerie va exploser ? Sachez qu’une bonne gestion de votre stock d’emails aura un impact très positif sur votre efficacité… et sur l’environnement ! En créant de la place sur les serveurs informatiques, on limite leur besoin en électricité. Pensez à :

  • Classer vos mails dès leur arrivée et éliminer d’entrée les spams
  • Réduire le nombre de destinataires, et adapter vos listes de destinataires régulièrement
  • Créer des pièces jointes légères et bien conçues : fichiers compressés, PDF basse définition, documents optimisés (suppression des blancs, des images inutiles…)
  • Utiliser plusieurs signatures, dont une sans image ou logo pour les échanges internes et les contacts déjà bien établis
  • Remplacer les pièces jointes par un lien hypertexte ou URL, ou l’espace Echange de votre entreprise
  • Supprimer les pièces jointes des messages auxquels vous répondez

Et bien sûr on n’oublie pas le grand ménage ! J’ai récemment appris qu’en supprimant 30 mails, on économisait l’électricité consommée par une ampoule pendant 24h. Vous savez ce qui vous reste à faire avec le bouton DELETE 🙂

Pour vous aider au bureau comme sur votre ordi perso, il existe des sites qui feront travail pour vous, par exemple CLEANFOX ou MAILSTROM. Ces plateformes vont traquer toutes les newsletters et expéditeurs récurrents de votre messagerie, pour vous proposer de supprimer les messages et/ou vous désabonner en quelques clics. Pratique, nan ?

cleanfox-clean

Et vous, sur votre lieu de travail, ça se passe comment ? Quels sont vos gestes green ?

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

52 commentaires sur “Les meilleurs gestes écolos au bureau

    1. Merci ma belle. Je deviens moi aussi de plus en plus attentive au gaspillage papier ou carton. Ma nouvelle phobie, c’est le packaging inutile, du style carton autour des yaourts. Ca me rend dingo !!! D’ailleurs je privilégie les marques qui s’abstiennent. 🙂 bisous

      J'aime

  1. Super tes conseils ! Je ne travaille pas en entreprise, je travaille à domicile, mais j’essaie vraiment de faire attention sur certaines choses 🙂 Comme par exemple pour le papier, je fais toujours en sorte de bien ajuster la taille pour éviter le gaspillage de feuille. Par contre niveau électricité ce n’est pas encore ça. J’utilise énormément mon ordinateur et il est rarement éteint. Mais j’essaie de le faire un maximum 🙂
    Bisous.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est déjà super ! En écrivant cet article j’ai beaucoup pensé à celles et ceux qui travaillent de chez eux ou en espace de co-working… je me suis dit que quasiment tout était transposable en fait 🙂
      En ce qui concerne l’énergie, dur dur de se passer de son ordi, mais en faisant le ménage de ses emails par exemple on peut avoir un vrai impact ! xoxo

      J'aime

  2. Super article! J’aime que tu apportes aussi el fait que ce n’est pas seulement une responsabilité de l’employeur d’avoir une politique en matière d’écologie mais aussi des valeurs qui peuvent (doivent!) être portées par les employés. Parce que c’est chacun à notre niveau qu’on peut faire un geste!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est tout à fait ça ! L’employeur peut mettre en place plein de choses, mais ce n’est qu’une partie du chemin… il appartient à chacun de s’approprier les dispositifs existants et de sensibiliser son entourage. Merci à toi d’être passé, bon weekend !

      J'aime

  3. Durant mon dernier job, c’était atroce. Je n’avais pas d’impact sur rien : le tri sélectif, les mails, le chauffage. Le seul truc que je faisais : c’est boire mon café dans un mug au lieu d’une tasse en plastique. Heureusement que c’était un magasin alimentaire donc je récupérais tous les légumes morts (pour mes poules et mon compost) ainsi qu’une grosse partie de la casse des frigos qui finissait en gâteau ou en nourriture pour les sangliers de chez nous (nous sommes végétariens donc la viande qui sentait pas bon, au sanglier !).

    Bref, c’était désespérant. Et pourtant, c’était un magasin bio et tout le monde s’en foutait : les bouteilles en plastique d’eau alors que j’avais une gourde en inox et que ça ne change pas grand chose en soit ; zéro recyclage du papier et à foison de plastique à chaque livraison…

    Merci pour cet article !
    A bientôt,
    Little No’
    http://touchesdenvie.wordpress.com

    Aimé par 1 personne

    1. Un magasin bio ?!! Ah ouais quand même… comme quoi l’écologie est vraiment un mille feuilles : qui dit bonne démarche alimentaire ne dit pas forcément réduction des déchets etc. On a tous des progrès à faire !
      En tout qu’à c’est déjà bien que tu aies pu te tenir à quelques éco-gestes malgré l’adversité ! Bon weekend à toi, xoxo

      J'aime

  4. Je fais au mieux déjà à la maison.
    Le plus dur c’est au boulot justement, je travaille en école mat…. Et le papier c’est le truc qu’on gaspille le plus c’est un truc de fou…
    Et encore, depuis 2 ans, une association récupère les papiers pour les recycler ! Ce qui est un grand pas et déjà super !!! Je culpabilise un peu moins !!

    Aimé par 1 personne

  5. C’est vrai que l’on n’y pense pas souvent, mais on peut devenir écolo même au boulot ! Je suis plutôt fière de moi ahah, car j’applique tous les conseils que tu donnes sans même m’en être rendue compte ! C’est devenue un mode de vie alors même au boulot j’essaie de le mettre en place 🙂 Superbe article !
    Des bisous ma belle

    Aimé par 1 personne

  6. Je savais pas tout ça pour les mails !!
    Nous on est obligés d’envoyer 2 mêmes fichiers mais en 2 formats différents parce qu’un collègue n’arrive pas à ouvrir les fichiers .xls, du coup il le reçoit en .ods 😉
    Mais dans nos fichiers (les fameux .xls et .ods), on essaye de jouer sur les marges pour éviter que nos chefs impriment une feuille supplémentaire si elle doit avoir 2 pauvres lignes. En jouant sur les marges, on gagne de la place 😉 Le problème avec ça, c’est que même si on le fait et qu’on enregistre, parfois, la marge se remet telle qu’elle était par défaut et du coup bah ça fait comme si on n’avait rien modifié du tout. Même en réitérant la manoeuvre 2-3 fois ça revient, du coup c’est un peu relou pour eux (ils ne nous l’ont jamais dit, mais j’imagine).
    Sinon on a aussi un mug (en plus le mien, une collègue me l’a offert dès mon 2e jour comme cadeau de bienvenue, sympa ^^), et des couverts. Bon par contre on n’a pas d’assiettes ni de verres, du coup on boit à la bouteille ou dans des verres en plastique, et on mange dans nos tupperwares ou dans une assiette en carton.
    Et pour le papier, on ne trie pas, on n’a rien de prévu à cet effet.

    Aimé par 1 personne

    1. C’est top d’agir sur les marges ! Même s’il faut revenir plusieurs fois sur le parametrage #relou… on a parfois ce genre de problème aussi.
      Pour le papier au début on n’avait qu’une broyeuse et rien pour le reste (papier et carton d’emballage, plastique etc.), du coup j’ai longtemps collecté tout ça dans des grands sacs, en sortant je les vidais dans les collecteurs publics. Pas tous les jours hein ! Et c’était une corvée assez simple étant en plein centre ville… c’est peut être un truc à mettre en place à défaut d’un « vrai » dispositif ? Xoxo

      J'aime

  7. Il y a des efforts qui sont fait chez nous. Sauf que le personnel de ménage sur lequel je ne rejette pas la faute car ils n’ont pas les moyens ne font pas le tri. Les deux poubelles vont dans le même sac. Alors je le fais à ma hauteur, tasse, mes feuilles de papier ressemblent à de vrais brouillons lisible que par moi à la fin de la journée 😊

    Aimé par 1 personne

  8. Hello,
    Merci pour cet article très intéressant, la vidéo de la petite cuillère est vraiment très bien réalisée ! Où je travaille actuellement, aucun geste écolo n’est mis en place… pas même le tri ! Je trouve cela aberrant mais c’est le reflet de l’état d’esprit de l’entreprise. Ce que je trouve chouette, ce sont les machines à café qui captent que l’on met une tasse, mais je ne crois pas qu’elles soient toutes équipées de cette technologie…
    Si cela t’intéresse, l’association Zero Waste France a publié un ebook reprenant les gestes simples applicables en entreprise pour réduire ses déchets : il est très intéressant !
    Bonne journée,
    Claire

    Aimé par 1 personne

    1. Bien vu pour les machines à café, ça serait chouette de privilégier celles qui le permettent ! Comme ça toutes les marques s’y mettrait pour ne pas perdre de part de marché.
      Et j’ai déjà eu l’occasion d’échanger avec des représentant de Zéro Waste (en Suisse), je vais vite jeter un coup d’oeil à leur ebook, merci du tuyau 🙂

      J'aime

    1. Merci beaucoup Sharone !
      Le tri sélectif, c’est déjà une bonne chose de faite. Tellement d’entreprises en sont encore dépourvu, ça me paraît dingue…
      Mais au niveau individuel il existe effectivement plein de petits sujets, contente de t’avoir inspirée 🙂

      J'aime

  9. Tes conseils sont vraiment super utiles ! C’est tout bête, mais je n’avais jamais pensé à la question de l’écologie au bureau. Je travaille de chez moi alors il y a pas mal de choses que j’applique déjà au quotidien, mais c’est vrai que lorsque j’étais en entreprise, j’hallucinais toujours de la tonne de papier que l’on pouvait utiliser, parfois pour pas grand chose.
    En tout cas merci de m’avoir fait découvrir Cleanfox et Mailstrom ! Ayant passé des heures à trier ma boite mail il y a quelques jours, je pense que ça va me simplifier la vie à l’avenir ! 😀
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  10. Tout ça est tellement vrai ! J’ai travaillé longtemps en boutique et je faisais la chasse à la salle de pause toujours allumée, au papier imprimé et jeté ou pire aux cintres qu’on ne gardait pas. J’ai essayé de convaincre la marque de les renvoyer à l’usine pour qu’ils soient réutilisés… mais la réponse fût « trop cher ».
    Malheureusement, c’est souvent comme ça…

    Aimé par 1 personne

  11. Génial comme article ! C’est vrai qu’en tant qu’étudiante, je consomme pas mal de papiers meme si je tape mes cours… toutefois, je fais le tri ! Et je penserai à supprimer mes mails plus souvent, je ne savais pas qu’une messagerie était aussi gourmande en électricité !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s