Se soigner au naturel avec la Médecine Traditionnelle Chinoise

Si vous avez suivi ma dernière Minute Healthy, vous connaissez mon intérêt pour les médecines alternatives. Je suis encore loin d’avoir renoncé à ma trousse à pharmacie, mais quand il s’agit de prendre soin de moi, je choisis désormais de me tourner vers des pratiques inspirées de la Médecine Traditionnelle Chinoise. Basées sur une approche holistique du corps, elles permettent en quelques manipulations de soulager les maux du quotidien, avec des effets parfois immédiats. Alors cette semaine je vous emmène à la découverte des techniques de soin énergétique que j’ai pu tester (et approuver !)

Première étape : la théorie. Impossible de parler de pratiques énergétiques sans détailler le concept des flux d’énergie. Je sais, c’est comme les chakras, ça intrigue beaucoup !

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC pour les initiés), le corps humain est traversé par des canaux appelés méridiens, interconnectés, par lesquels circule l’énergie vitale (le qi) de la tête aux pieds :

yin-and-yang-meridians

Le qi doit faire le tour des méridiens en 24h. Certains sont reliés à des organes (les 12 méridiens réguliers), d’autres pas (les méridiens extraordinaires… rien que ça !). Certains sont plutôt Yin, c’est à dire qu’ils circulent de bas en haut sur la face avant du corps, d’autres Yang : ils font le trajet inverse sur la face arrière.

Bref, il s’agit d’un système complexe, à l’équilibre fragile. Parfois l’énergie se met à stagner quelque part, et c’est là que les problèmes commencent : toute douleur et/ou maladie est la manifestation d’un déséquilibre à l’intérieur du système de méridiens. Et cela vaut aussi bien pour les troubles physiques que psychiques : en médecine chinoise le patient est traité dans sa globalité.

Les soins énergétiques issus de la MTC ont donc pour objectif de maintenir (en préventif) ou de rétablir (en curatif) l’équilibre optimal des méridiens, et de ramener le corps vers la santé en intervenant sur différentes points des méridiens. Le but est d’agir non pas sur les symptômes, mais sur leur cause afin de traiter le mal à la racine, durablement. Ce qui a beaucoup plus de sens, non ?

Après la théorie, place à la pratique ! J’ai découvert les bienfaits des soins énergétiques en 3 temps, peut-être que mes expériences vous encourageront sur cette voie :

1/ LE SHIATSU

Mis au point au Japon, le shiatsu reste fidèle aux fondements de la MTC : il consiste à exercer des pressions manuelles et digitales le long des méridiens, sur un corps habillé, assis ou allongé. Pas d’instrument en vue ni de protocole strict… si vous souhaitez découvrir les bienfaits des soins énergétiques, je vous conseille de commencer par là.

Pour tout vous dire, j’ai découvert le shiatsu un peu par hasard : afin d’organiser une journée de team building dans mon entreprise, un collègue de bureau m’a invitée à tester le massage assis d’une praticienne de son quartier. Installée sur un fauteuil de massage (une expérience assez nouvelle), dans la quiétude d’une villa en bord de mer, j’ai été tout aussi charmée par le cadre que par l’efficacité de cette technique : certains points de pression n’étaient pas très agréables sur le moment (il fallait bien dénouer les tensions musculaires) mais extrêmement bénéfiques pour les jours qui ont suivi.

Et la surprise, c’est que j’ai pu « valider » la correspondance des méridiens avec certains organes : alors que la masseuse intervenait sur ma cuisse, j’ai senti mon estomac se retourner : le méridien concerné était bien celui de l’estomac.  Magie magie…

La pratique du shiatsu est recommandée pour soulager tout type de tensions, aussi bien physiques que mentales : en effet les points de pression interviennent de façon directe sur les muscles, les ligaments, les articulations… mais aussi de façon réflexe sur le système nerveux, les organes internes et les affections psychosomatiques. Pendant une séance de shiatsu, on peut verbaliser ses tensions ou rester silencieux pour profiter du massage. C’est vous qui voyez !

2/ L’ACUPUNCTURE

Un petit peu de latin, c’est cadeau : le terme acupuncture vient des mots acus qui signifie aiguille, et pungere qui signifie piquer. Vous l’aurez compris (et sûrement entendu quelque part) : l’acupuncture consiste à placer de fines aiguilles sur différents points du corps dans un but thérapeutique. Il s’agit toujours de veiller au fameux équilibre énergétique.

L’an dernier, j’ai cherché à me débarrasser de façon naturelle de certains maux récurrents (tensions, digestion en vrac etc.). Les conseils d’une copine de boulot ainsi que ma curiosité l’ont emporté sur mon appréhension des aiguilles (parce que bon, quand même, c’est pas cool !), alors j’ai poussé la porte d’un cabinet d’acupuncture. Après un échange de quelques minutes pour cibler les problèmes à résoudre, ainsi qu’un examen rapide (à base de prise de pouls et d’observation de la langue), j’étais prête à me transformer en pique-aiguilles humain. 😛

Maintenant que je fais partie des initiés, je peux vous rassurer au sujet de ces fameuses aiguilles :

  • Ultra fines, elles n’ont rien à voir avec celles des seringues,
  • Elles sont bien stériles et à usage unique, c’est quand même la base !
  • En principe elles ne font pas mal, et si c’est le cas le praticien peut les déplacer.

acupuncture-aiguilles

Ca va mieux là, non ? Passé ce cap, vous n’aurez plus aucune excuse pour ne pas tenter l’expérience. A la clef : un soulagement des douleurs et du stress (j’en ai fait l’expérience). L’acupuncture est également un sérieux allié contre le tabac et l’insomnie.

3/ L’ACUPRESSION

Proche du shiatsu, l’acupression observe les mêmes principes de fonctionnement que l’acupuncture : on utilise des points très précis situés le long des méridiens afin de fluidifier la circulation de l’énergie dans le corps. A un détail près : les aiguilles sont remplacées pour une simple pression des doigts.

acupuncture-tete

Cette technique est aussi indolore qu’accessible : même si rien ne vaut une séance chez un praticien expérimenté, l’acupression en toute autonomie est possible. Qui plus est sans matériel, n’importe où et n’importe quand. Pour cela, il suffit de connaître quelques  zones clefs. Dans un prochain article, je partagerai avec vous mes points d’acupression les plus utiles.

Et vous, que pensez-vous de la médecine chinoise ? Quelles pratiques avez-vous déjà essayées ? Dites-moi tout 🙂

 

 

40 commentaires sur “Se soigner au naturel avec la Médecine Traditionnelle Chinoise

  1. J’ai envie de dire… ça n’est pas pour rien que les chinois ont une telle espérance de vie ^^ Ils ont les bons points en médecine. Je n’ai jamais essayé la médecine naturelle, mais j’avoue que ça me fait de l’œil depuis un moment. J’aimerai me documenter davantage dessus, faut juste que je prenne le temps…

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour ! 🙂 Merci pour cet article très complet ! Je m’intéresse beaucoup aux médecines dites « alternatives » et malgré de gros soucis de santé je n’ai encore jamais eu l’occasion d’aborder la médecine chinoise. Je vais en tout cas y songer rapidement puisque je trouve leurs pratiques tout à fait cohérentes et en phase avec ma façon de penser 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Hey ! Super article merci pour le partage ! J’avais déjà entendu parler de la médecine chinoise mais je ne m’y étais jamais penchée, ton article a été un point de départ. Finalement ça me tente bien et j’ai envie de tester surtout pour les problèmes de digestions ! J’attends un autre article sur ce thème avec impatience ! Je te souhaite une bonne continuation !

    Aimé par 1 personne

  4. Comme je te comprends, de mon côté j’ai découvert le Do IN ( auto massage chinois) c’est top et je pratique chaque semaine un Qi Gong et vraiment je passe au travers des microbes tout l’hiver, cela dope vraiment l’imunité !!

    J'aime

      1. C’est une coupe qui se fait au coupe-chou avec une technique particulière qui fait appel aux méridiens ! C’est très (très) surprenant et en fonction de ce que tu ressens, par exemple une douleur à un endroit précis du crâne, le coiffeur peut ensuite te dire quelle mémoire du passé te travaille encore !

        Aimé par 1 personne

  5. L’acupuncture ne me tente pas du tout mais j’aimerais bien tester le shiatsu un jour 🙂 Je connaissais pour les chevaux parce que j’en ai deux mais pourquoi pas tenter pour moi ! En plus j’aurais dû me douter que c’était chinois ! XD Merci pour cet article 😉

    Aimé par 1 personne

  6. Médecine chinoise oui. Elle m’a beaucoup aidée. 🙂 tant sur plan physique que psychique. J’ai également fait appel à une energeticienne donc ça me parle. Puis le shiatsu m’a bien aidé pour les aspects physiques. 🙂
    L’acupuncture ne m’a pas aidé lorsque j’étais ado. L’acupression, je ne connais pas assez. Mais les principes de la médecine chinoise par l’alimentation m’aide tout de même, 🙂
    Je te comprend, c’est difficile de quitter la trousse à pharmacie pour certaines choses. 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s